ROUES ARTISANALES
SUR MESURE
la référence dans les alpes

News

News

Roues carbone 29 pouces

Présentation par Thomas Palade


Après une saison 2015 bien remplie pour Thomas, il nous fait part de son expérience avec une paire de roues carbone 29 pouces qu'il a utilisé en compétition durant toute la saison :

"" Test des roues artisanales AlpinsWheel 29 pouces carbone : en long, en large et en travers :

Au travers de mon expérience sur l'utilisation de roues carbone en VTT, le but est d'informer les personnes réticentes à l'utilisation du carbone en VTT.

Une saison se termine, l'heure est au bilan, autant pour le bonhomme que pour le matériel. Ce qui va nous intéresser ici : les roues carbones 29 pouces de chez AlpinsWheel qui furent mes roues 1er choix cette saison. Comment était constitué le montage? Des moyeux DT Swiss 350, des rayons Sapim CXray et des jantes carbones que m'avait proposé Olivier de chez Alpin's Wheel. Jante qui par ailleurs reprenait la technologie Hoockless(sans crochet pour les personnes fachées avec l'anglais), technologie déjà utilisé par Roval.

Il est intéressant d'analyser les performances du produit sous différents angles. En effet je vais évidement parler de performance pure (rigidité, comportement, confort) mais il est important aussi de dresser un bilan en ce qui concerne la fiabilité, la solidité... des critères que l'on peut uniquement observer sur un test de longue durée.

Comportement , performance?

J'ai eu l'occasion de rouler sur des ZTR Crest en deuxième paire, ça m'a permit d'établir un point de comparaison avec les roues carbones. En terme de rigidité, il n'y a pas photo on ne joue pas dans la même cour... les premiers coups de pédales sont assez bluffants après avoir installé de telles roues, une rigidité latérale hors norme nous rappelle très vite que le carbone... bah c'est rigide! Il est vrai que le ressenti ne serait certainement pas le même avec des rayons d'une gamme moindre, mais là en l’occurrence mes deux paires ayant exactement le même montage au niveau des rayons et moyeux, on peut vite percevoir la différence flagrante entre l'alu et le carbone. Chaque coup de pédale est retransmis sans avoir une impression de perte d'énergie que l'on peut retrouver sur une roue beaucoup plus souple. Accompagné à cette rigidité, une inertie relativement faible, vous obtiendrez des roues très performantes qui ne demandent qu'à rouler vite.

Finalement cette rigidité ne se transforme-t-elle pas en inconvénient ?

La réponse est non si vous optez pour le bon train de pneus ainsi que la bonne pression. Une fois ces critères respectés la roue reste assez confortable. Je dis "assez", parce qu'évidemment étant bien plus rigide on ne retrouve pas le confort de l'aluminium, après faut il encore savoir ce que l'on veut réellement. On notera que l'importante largeur (29mm extérieur) permet d'obtenir un bon déploiement du pneu et finalement on y gagne au ballon comparé à des jantes plus étroites et donc aussi en confort. Pour infos j'ai effectué toutes les coupes de France avec ces roues et je n'ai jamais perçu cette rigidité comme un inconvénient, bien au contraire .

Et sur le long terme ça donne quoi?

Après une saison complète, rien à déplorer mise à part la casse d'un rayon suite à une chute au départ d'une coupe de France. Le rayon devait être fragilisé, une fois celui-ci remis je n'ai rencontré aucun souci au niveau du montage. La jante en soit m'a surpris et ce notamment au niveau de la solidité, après avoir tapé pas mal de fois la jante n'a affiché aucun signe de faiblesse. Les parcours engagés des courses nationales n'ont pas eu raison de la solidité. Ce message s'adressait aux réticents du carbone. Il y a deux saisons j'avais plié deux jantes alu pour bien moins que ça sur des courses régionales. De ce point la jante carbone est bien supérieure à l'alu , bien que cela puisse vous paraître étonnant .

Je vais revenir assez vite sur les moyeux , vite parce que la renommée de DT Swiss n'est plus à faire. Les moyeux après 8 mois d'utilisation sont intactes au niveau des roulements, un graissage fut juste réalisé dernièrement et ce plus par acquis de conscience que par réelle nécessité .

Le montage?

Pas de voile, pas de saut, une tension qui semble homogène, le montage n'a pas bougé, même après 5 coupes de France, des passages aériens et engagés, un championnat de France et diverses courses régionales. Le montage AlpinsWheel est de réelle qualité même si je ne doutais pas vraiment de cela après 3 années de bons et loyaux services que m'ont offert les roues by Alpin's Wheel.

Je roulais il y a 2 ans sur des roues carbones 26 pouces, le constat est relativement identique à celui que je viens de vous éditer, si ce n'est que la rigidité est encore plus importante du fait d'une longueur de rayon moindre .

Au final les roues carbones AlpinsWheel c'est quoi ?

De la rigidité pour aller vite, du confort pour ne pas avoir une hernie discale, de la fiabilité pour aller loin et un montage digne d'un artisan. ""